Accueil Evénements Comité PC2M : Modularization vs Stick-built

Date

mercredi 19 janvier 2022
Expiré!

Heure

16:00 - 19:00

Comité PC2M : Modularization vs Stick-built

Comité PC2M – Projets Construction Matériels et Matériaux : Modularization vs Stick-built
19 janvier 2022  à 16h00
en présentiel chez Immeuble Technip Energies « Origine »
et en visio

La modularisation est une approche relativement nouvelle qui s’est imposée au cours des dix dernières années comme une stratégie incontournable de de-risking. Si cette stratégie est très rarement remise en cause pour des projets situés dans régions isolées aux conditions climatiques difficiles (cercle polaire arctique par exemple), elle peut s’avérer également intéressante pour des régions aux caractéristiques moins extrêmes. La question Modularisation vs Stick-built est aujourd’hui systématiquement abordée en phase d’avant-projet, au moment de définir la stratégie de construction, quelles que soient les conditions climatiques, géographiques ou le contexte régional. La modularisation est même considérée comme une stratégie potentiellement viable pour des projets où il y a encore dix ans le choix du Stick-built aurait été automatique. Cette évolution des mentalités est sans aucun doute liée au succès de récents projets à grande échelle tels que Yamal LNG ou Arctic LNG, où les bénéfices de la modularisation ont été démontrés en termes d’exécution, de Capex et de planning.

Cette présentation s’attachera à comparer les deux stratégies, Modulaire et Stick-built, à en montrer les spécificités tant sur le plan de la fabrication, du transport maritime et de l’arrangement général des installations que sur le plan capex et planning. L’outil d’aide à la décision sera présenté ainsi que les critères permettant de définit la meilleure stratégie de construction pour un contexte projet donné, notamment l’empreinte carbone, qui est aujourd’hui un facteur incontournable de la transition énergétique.

Intervenants :

Rafael AGRA, Offshore Activity Manager, Construction Dpt, Technip Energies
Rafael Agra a rejoint Technip en Septembre 2014 après plusieurs années passées au Congo chez Friedlander sur différents projets offshore greenfield & brownfield pour Total et ENI. Il est aujourd’hui référent Offshore et Modularisation au sein du département construction et s’est particulièrement intéressé aux questions liées à la modularisation. Il a développé un outil d’aide à la décision dont le but est d’orienter la stratégie de construction au stade d’avant-projet. Diplômé de l’Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielle de Paris (ESPCI), titulaire d’un doctorat en physique de l’Université Paris VII, il a commencé sa carrière au Mexique dans la construction d’unités de fabrication de verre chez Saint-Gobain, puis s’est rapidement tourné vers l’Oil & Gaz en France et à l’international sur des chantiers de construction en tant que chef de chantier.
rafael.agra@technipenergies.com

Philippe SZCZEPANSKI, Engineering piping materiel Manager, Technip Energies
Philippe a rejoint Technip en 1999 au service inspection après avoir débuté sa carrière à l’Institut de soudure et chez Krebs Spechim. Il a travaillé en tant que Lead piping & structure inspection sur l’ensemble des Projets Technip et en tant que Responsable Qualité sur le Projet Yamal. Il a rejoint la section en tant que Référent Piping Material en 2018. Il est représentant de du comité performance environnemental de la division Engineering depuis le Juin 2021, à cette occasion il contribue au développement sur les sujets lié à l’économie circulaire.
philippe.szczepanski@technipenergies .com

Guillaume DU PLESSIX, Lead Naval Transport and Installation, Technip Energies
Diplômé de l’Ecole Centrale de Lyon et de l’ENSTA, Guillaume du Plessix a rejoint Technip en mars 2013 après plus de dix années passées dans le groupe Saipem, d’abord en R&D puis en architecture navale sur des projets d’unités flottantes (FPSO, FLNG, FPU, FSRU) aux stades de conceptuel, FEED et detail engineering. Depuis cette date il est Lead Naval / Transport & Installation sur des projets EPCI modulaires (Yamal, Arctic LNG2) depuis la phase de FEED / pre-engineering jusqu’aux opérations de chargement des modules sur navires en Asie et de déchargement par SPMT en zone Arctic. En tant que référent technique, il intervient en support technique aux stades d’avant-projet et de proposition des projets modulaires (Rovuma, Shell LNG Canada, Obsky etc.).
guillaume.du-plessix@technipenergies.com

Thierry BARRACHIN, Référent Onshore département mise en route, Technip Energies
Titulaire d’un diplôme en Génie Chimique de Toulouse, il a débuté en tant qu’ingénieur procédé sur une unité de production. Il a ensuite travaillé pour AXENS en tant qu’assistance au démarrage sur raffineries et unités pétrochimiques. Il a rejoint Technip en 2015, a suivi plusieurs projet sur la partie mise en route et est actuellement référent onshore au sein du département Mise en Route.
thierry.barrachin@technipenergies.com

 

INSCRIPTION

 

 

L'événement est terminé.

Aucune réponse