Mettre en évidence le rôle potentiel du captage, stockage et utilisation du CO2 pour atteindre les objectifs de profonde décarbonation des pays et des sociétés.

Aider à la mise en œuvre de méthodologies, de technologies et d’outils de régulation afin de contenir la concentration en dioxyde de carbone dans l’atmosphère à un niveau compatible avec les ambitions de l’Accord de Paris est au cœur des préoccupations du comité « CO2: Carbon Capture Utilization and Storage (CCUS) ».

L’Accord de Paris ratifié par 189 pays donne le cap mais c’est aux gouvernements de mettre en œuvre les stratégies et disposition nécessaires pour atteindre ses objectifs. Le dérèglement climatique est l’affaire de tous et il convient que les efforts entrepris s’inscrivent dans une synergie globale et cohérente. Le budget carbone dont nous disposons pour contenir le réchauffement climatique, bien en dessous de 2°C, est limité tout comme la fenêtre temporelle pour déployer les outils nécessaires à l’atteinte des objectifs fixés.

Les industriels de tous secteurs en sont les maîtres d’œuvre mais il leur faudra le soutien de nos sociétés pour que la transition énergétique s’opère avec succès. Là encore le rôle des gouvernements est essentiel pour que les objectifs de développement durable soient atteints : respect de l’environnement, de la biodiversité, réussite sociale et économique. Cela revient probablement à rechercher de nouveaux paradigmes et de nouveaux indicateurs de succès, ce qui ne pourra se faire que progressivement. Le passé est un acquis même s’il présente des aspects négatifs, le présent une étape et le futur un ouvrage à notre portée.

Dans notre secteur de l’énergie (fourniture et consommation), il convient de promouvoir les énergies renouvelables et la décarbonation des énergies fossiles ou non (utilisation décarbonée et raisonnée de la biomasse par exemple) tant la constante de temps pour réagir est courte pour atteindre l’objectif de neutralité carbone d’ici la fin de ce siècle….

Evénements du Comité CO2 en replay


Président du comité : Jean-Pierre Deflandre (IFP school – IFPEN)
jean-pierre.deflandre@ifpen.fr